APERÇU DU PROJET

Articulé au programme de recherche Peindre en France à la Renaissance (soutenu par le FNS depuis 2015), ce projet se propose d’analyser l’impact du réseau économique sur la production artistique de villes dotées de foires au milieu du XV  siècle, en particulier dans la triangulation qui les relie à Genève.

e

Amorcé par l’exposition Konrad Witz et Genève (Genève 2013-2014) et par d’autres études relatives à la plaque-tournante genevoise, il se focalisera, dans un premier temps, sur deux villes qui entretiennent un rapport commercial très étroit avec Genève et dont la production artistique, notamment picturale, reste à redécouvrir : Lyon et Chalon-sur-Saône.

OBJECTIF

Son objectif est double. D’une part, il s’agira de reconstituer le contexte artistique des deux villes à travers l’activité de peintres dont l’importance doit être totalement réévaluée : Antoine de Lonhy, le Maître du Roman de la Rose de Vienne et le Maître de Jean Germain. D’autre part, sur un plan plus théorique, il s’agira d’expliciter les mécanismes par lesquels les réseaux commerciaux conditionnent la dynamique des échanges artistiques.

COLLABORATEURS

Professeur Frédéric Elsig
Directeur de projet
Carmen Decu Teodorescu
Post-Doctorante UNIGE - FNS
Mireia Castaño 
Doctorante UNIGE - FNS
Hiba Mojabber
Doctorante UNIGE - FNS

ACTUALITÉS

Séminaire Master, semestre d'automne 2019

Sous la direction de Carmen Decu Teodorescu et Frédéric Elsig

Articulé au programme Peindre en France à la Renaissance, le séminaire interroge l'identité stylistique de la peinture produite à Toulouse au XVe siècle, tout en proposant une formation aux méthodes de l'attribution.


Le mercredi,
8h-10h, salle B220

 

Continuer à lire

2018 © Université de Genève - Fonds national suisse de la recherche scientifique.